Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/06/2007

Cartes postales anciennes et histoire locale - Cathédrale de Maguelone

Invitation au voyage
A travers quelques cartes postales, je vous propose de voyager à la découverte du patrimoine héraultais, et de visionner quelques scènes de la vie héraultaise d'hier. Nouveaux héraultais, je vous invite, en regardant ces images du passé, à la découverte de notre patrimoine.

Le verso des cartes
Beaucoup de collectionneurs de cartes postales se contentent d'acheter des cartes pour leur recto et s'interdisent de les retourner. Et pourtant, le verso de certaines cartes recelle parfois de petites merveilles. Alors parfois, retournons ces cartes pour voir ce qu'il y a écrit dessus.

Une carte parmi d'autres
Il fallait choisir une carte pour représenter ce blog. Quel lieu symbolise le point fort de l'histoire de notre région ? J'ai choisi Maguelone et sa cathédrale, port phénicien, berceau de la ville de Montpellier, et selon certaines sources, ce serait le point de départ de la chrétienté en Languedoc. Difficile d'imaginer en ce lieu, une ville de plusieurs dizaine milliers d'habitants, un port, un fort, des remparts dont il ne reste que peu de traces.

medium_maguelone-02b.jpg

Maguelone, comme un vaisseau de pierre échoué sur la plage.

 

medium_maguelone-02c.JPG
Sur cette carte postale, on aperçoit trois personnes juchées au sommet de la cathédrale. Il s'agit peut être de Frédéric FABREGE, sauveteur de la cathédrale et remarquable historien du site. Il faut y voir une allusion à une tradition qui voulait qu'autrefois, les amoureux montent sur le toit et aillent frapper la cloche de la cathédrale pour que cela leur porte bonheur.
 
Pour accéder à la cathédrale:
  • En voiture, depuis Montpellier, prendre la direction de Palavas et à l'entrée de Palavas, au premier rond point, prendre la route à droite.
  • A pied, se rendre via Villeneuve-lès-Maguelone au parking du canal et faire le tour de la presqu'île par le sentier goudronné et par la plage.

Commentaires

je suis interessé par tout ce qui se rapporte au port maritime de Maguelone, selon vous port phénicien, point de départ de la Chrétienté en Languedoc. D'où le nom de Maguelone dérivé de Magdaléna ou Marie-Magdelaine, compagne d'un certain Jésus. Celle-ci serait venue en Gaulle Romaine avant de retourner mourrir en Judée.

Écrit par : Robert HADJADJ | 15/06/2007

C'est une légende mais derière toute légende, il y a un peu de vérité. Maguelone, titrerait son nom d'une tribu phénicienne, les Magalo, contemporaine de celle qui a fondé la ville de Marseille. Le port phénicien, bien à l'abri son île au milieu de l'étang, aurait accueilli Marie-magdeleine qui se serait installée dans la grotte qui porte aujourd'hui le nom de grotte de la magdeleine sur la commune de villeneuve. Alors simple supposition ou vérité ? Toujours est-il qu'il y avait un chemin direct entre la grotte et Maguelone, chemin qui était entretenu jusqu'à une époque récente, dit chemin "carrière pellerine" (chemin des pellerins) et donc probablement des pélerinages entre la grotte et l'île. Lors de travaux de construction d'un lotissement, l'espace latéral à ce chemin a été en partie fouillé et a révélé la présence d'une nécropole d'époque romaine, me semble-t-il. Voilà, je ne suis pas historien et je pose une question plutôt qu'une affirmation: Maguelone pourrait-elle être le lieu où Marie-Magdeleine est venue se réfugier, qui ferait de notre île le point de départ de la chrétienté en Languedoc ?

Frédéric Fabrège raconte dans son « Histoire de Maguelone » que la grotte de la Madeleine est ainsi désignée en souvenir de l’amie du sauveur qui l’aurait choisie pour retraite et en honneur de qui on érigea une église dont les ruines ont subsisté jusqu’à nos jours.

Sources en partie issues du site d'Alain GUERRERO
http://perso.orange.fr/villeneuve.les.maguelone.guerrero/

Écrit par : cpa34 | 15/06/2007

J'ai quelques CPA sur PORTIRAGNES (34420), si vous souhaitez écrire sur mon village...

Écrit par : Fr. COURADIN | 17/06/2007

Votre Blog ne pourrait-il servir de lieu d'échange ou de partage sur des villages de l'Hérault ? Je suis résident à Pomérols et très demandeur de cartes postales de ce village dont j'ai déjà environ une centaine de cartes anciennes.

Écrit par : Pierre_Pom | 19/06/2007

bonsoir,
il y a des espaces plus adaptés pour l'échange de cartes postales, tels que des groupes de discussions.
Ce blog est amené à parcourrir les village de l'Hérault et je suis prêt à y déposer les plus intéressantes de vos cartes avec si possible un texte qui les accompagne.
Je vous contacte en privé.

Écrit par : cpa34 | 20/06/2007

Très beau blog. Ca fait vivre un passé qui n'existe plus, c'est très interessant. Félicitation!

Écrit par : Jean-François | 05/09/2007

Bonjour Jean-François,

Un passé qui n'existe plus?
Si, si, le camel, les treilles, les lycées clemenceau et sainte madeleine, les statues-menhirs, la plage, les courses de taureaux, les joutes, etc... ca existe toujours.

Des manifestations comme 1907, des évênements comme la grêle de 1922, des baleines échouées sur la plage peuvent se reproduire demain...

Certes, il y a eu des modifications paysagères et des modifications vestimentaires. Ce sont les gens qui ont changé, et surtout la mémoire des hommes qui est éphémère.

Amicalement,

Christophe

Écrit par : cpa34 | 05/09/2007

Je tiens à vous signaler que le village dans lequel j'habite depuis 20 ans et ou je venais enfant me promener, n'est même pas cité!!! Je parle de PRADES-LE-LEZ. J'ai écrit une chronique du village de 1642 à 1960 racontant à partir des compoix, comptes rendus des conseils municipaux, de mes recherches aux Archives Départementales de l'Hérault. Cet ouvrage très complet est largement illusré par des anciennes cartes postales, des dessins au trait......
Tant d'histoires locales et nationales se sont passées ici qu'il est regrettable que personne ne s'y interresse.

Laurence Quatrefages
269, chemin du Nouau
34730 Prades-le-Lez
laurence.quatrefages@gmail.com

Écrit par : QUATREFAGES | 30/06/2009

Bonjour,

Vous êtes un peu dure avec moi.
Je fais le maximum avec les cartes postales dont je dispose ou qu'on me prête pour illustrer un sujet.
Je dois avouer que je suis beaucoup moins riche en cartes postales sur le nord montpelliérain et le lodévois par rapport au bittérois. C'est ainsi mais si vous êtes disposée à m'envoyer quelques cartes en format numérique de ces secteurs, je me ferai un devoir de combler mes lacunes sur ce secteur. Je vous contacte par email.

Amicalement,

Christophe

Écrit par : cpa34 | 30/06/2009

Rien sur Vendargues, village de l'Agglo ?

Voici l'adresse de ma page web pour des vues et documents anciens concernant Vendargues.

http://pagesperso-orange.fr/Vendargues.Histoire/

Cordialement

Écrit par : Pouget Richard | 19/09/2009

Bonjour,

Non, rien sur Vendargues dans ma collection mais votre site est très riche en documents sur l'histoire locale de ce village.

Amicalement,

Christophe

Écrit par : cpa34 | 28/09/2009

Bonjour Christophe.

J'aime bien faire un tour sur ton blog pour penser à ce qui était un beau village et qui hélas devient un dortoir... en plus tes textes sont intéressants ...pourquoi arrêter....
Bonnes vacances

Écrit par : Michel Baqué | 20/08/2013

Bonjour Michel,

Mon blog est en sommeil mais ça ne veut pas dire que je ne le réactiverai pas un jour.

Je lis toujours tes articles avec intérêt car c'est toi qui écrit ce qui sera demain, l'histoire locale de Villeneuve.

Quant au village, le virage "cité dortoir" a été pris il y a longtemps, à cause de sa proximité avec la grande ville sans doute.

A bientôt,

Christophe

Écrit par : cpa34 | 20/08/2013

je me permet de vous demander ....j'ai une cpa de st tibery
" maison du docteur à st Tibery " sans autre texte...on y voit une maison detruite avec animation ....merçi d'avance si vous pouvez m'expliquer cette destruction.....Raymond

Écrit par : r thomas | 17/09/2013

Bonjour,
C'est sans doute la crue de septembre 1907, année terrible pour l'Hérault.
On trouve quelques cartes des cette crue sur des sites de ventes aux enchères dont "les maisons habitées par le docteur Réfiegé où trois personnes ensevelies faillirent trouver la mort. Ecroulées par la crue de la Thongue".

La vôtre ne présente pas de date mais on en voit un exemplaire avec la même légende, timbrée de 1907.

Christophe

Écrit par : cpa34 | 17/09/2013

Les commentaires sont fermés.