Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/03/2008

Pâques et le 1er avril

Cette note en guise de pause pour marquer les fêtes de pâques et le premier avril.

 

Les oeufs de pâques

Il y a un demi-siècle, les enfants parcourraient les fermes de leur commune pour se faire offrir des oeufs. Les oeufs ainsi récoltés leur permettaient de cuisiner la fameuse omelette de Pâques.

5c7165648930f212d882f3c665560a42.jpg

De nos jours, les oeufs que collectent les enfants sont plus souvent en chocolat.

f085c321b878359739e87a12b04d2da1.jpg

Le premier avril 

Autrefois, il était habituel d'envoyer le 1er avril, une carte anonyme à une personne que l'on appréciait beaucoup. A réception, il fallait répondre et ne pas se tromper d'expéditeur sinon, gare !

26f2fcd5e926af89eaed892484d1721e.jpg
(Un poisson vaut bien un baiser
Venez bientot me le donner) 

Devinez qui vous l'envoie ! Devinez qui vous écrit !

b0a98badfd665279f78311d0fe265b8a.jpg
(Faites bon accueil à ce rien
de quelqu'un qui vous veut du bien)

17/03/2008

Saint-Guilhem - Le château du Géant

Le site le plus visité de tout le département de l'Hérault, avec près de 300 000 visiteurs chaque année, est l'abbaye de Gellone à Saint-Guilhem. Blotti au confluent d'une petite vallée et du fleuve Hérault, au milieu des gorges, ce site est remarquable de beauté. Un patrimoine à découvrir impérativement si vous venez dans le département. 

Extrait de Le cycle de Guillaume d'Orange de Joseph BEDIER, 1908

Les hommes du XIIème siècle reconnaissent en Guillaume d'Orange, un certain personnage du temps de Charlemagne qui, sur la fin d'une longue vie guerrière, se rendit moine et mourut dans le cloître en odeur de sainteté. Ce saint serait mort à Saint-Guilhem du désert

Au milieu du bourg, s'élève la belle église de Saint-Guilhem dont la nef principale date du XIIème siècle, mais dont les assises sont carolingiennes. On y vénère encore quelques parcelles des reliques du Saint: jadis, on y montrait son tombeau.
aab65b8c7b6649a08be9ded9289385d2.jpg
(Saint-Guilhem le Désert - L'église, ancienne abbaye de Gellone) 

Un piton de 275 m d'altitude surplombe le bourg: à la cime, on voit une tour et les restes d'un château-fort, qui servait sans doute de refuge en cas de péril aux moines de l'abbaye; à mi-côte une tour carrée, qui doit être le castel du moniage Guillaume; aujourd'hui on l'appelle, et c'est une survivance de la légende, le cabinet du Géant. 

fa09ea0fad08ecc3cf74542eda679f4c.jpg
(Saint-Gulihem le Désert et le château de Dom Juan) 

10/03/2008

Lespignan - L'habitation languedocienne

Pour illustrer l'habitat languedocien, j'ai choisi un village du biterrois, Lespignan, mais ces descriptions s'appliquent à tous les villages de la plaine viticole: des maisons de villages et des maisons vigneronnes.

Extrait de La plaine du Languedoc, 1906, Max Sorre

Dans un pays où les matériaux de construction ne sont jamais très éloignés et sont à peu près partout les mêmes, l'appareil ne présente pas de grosses différences. le moellon calcaire et la tuile jouent un rôle essentiel dans la construction; la brique intervient à titre secondaire. L'habitation en dalles schisteuses, posées à plat les unes sur les autres, n'apparaît qu'en pays cévenol. Quant aux constructions par assises alternantes de briques et de cailloux roulés, elles sont localisées sur le plateau de Saint-Gilles.

ba001e335c181a6a13fca3184a61513c.jpg
(Lespignan - Les écoles) 

Dans les parties anciennes des villages languedociens, des maisons de types uniformes, à un ou deux étages, avec une ou deux pièces sur chaque pallier, une porte étroite voilée par la moustiquaire, et rien de plus. La demeure est aussi peu rurale que possible. Les caves, d'ailleurs exigües, les écuries, quant il y en a, se réfugient par derrière, dans des cours infectes. C'est là le logement habituel des ouvriers agricoles non propriétaires.

728895cb2c46d716b8308c07d252bbf9.jpg
(Lespignan - Avenue de Nissan) 

Les maisons édifiées au cours du siècle dernier, surtout dans les parties excentriques des villages, sont bien différentes.  Prenons comme exemple, dans le biterrois,une habitation correspondant à une petite ou à une moyenne exploitation soit 3 ha à 3 ha 1/2. Au rez-de-chaussée, un grand portail, une porte et une fenêtre. Le grand portail, cintré ou muni de glissières, donne accès à la cave. Celle-ci contient les foudres et le matériel vinaire et occupe la moitié de la superficie du plan. La porte de la façade s'ouvre dans la cuisine: les chambres sont au premier étage. Il arrive naturellement que la cave envahisse tout le rez-de-chaussée: alors la maison se surélève d'un étage. L'emplacement de la cuisine est très variable. Lorsque la cave est assez vaste, on en aménage un coin pour le cheval, sinon on construit sur le côté un bâtiment annexe, ou bien on loue une écurie séparée sur un point quelconque du village. le tas de fagot reste sans couverture devant la maison.

db3ab9d1197a981c929f1acf4f53fa38.jpg
(Lespignan - la mairie) 

Les habitations étant le plus souvent accolées à d'autres le long d'une rue, il est difficile de rien dire de leur orientation. Si on le peut, on évite l'orientation au Nord à cause du vent. Il va de soi que le toit à angle très ouvert, presque à plat, est de rigueur sous ce climat.