Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/05/2008

Lodève - Biographie de Fulcran

Extrait de l'Histoire de Lodève par Martin, vers 1900 

La biographie de Fulcran, évêque de Lodève au Xème siècle, donne une idée de la puissance de l'épiscopat au moyen-âge. A Lodève, comme partout ailleurs, l'ingérence des seigneurs dans leur élection donnait trop souvent à l'Eglise des ministres indignes. Il n'en fut cependant point ainsi lorsqu'en 949, mourut l'évêque Theodoric. Clergé, peuples et vicomtes s'accordèrent pour choisir un ancien clerc du diocèse élevé par theodoric. Le nouvel évêque était destiné à jeter le plus grand éclat sur Lodève. Il portait le nom de Fulcramne - sa signature l'établit - mais nous suivrons l'usage consacré depuis des siècles en lui donnant celui de Fulcran.

91e4391874d31e350d391f3ab8861f39.jpg
(Lodève - La Cathédrale et l'ancien évêché) 

Fulcrand fut sacré à Narbonne le 4 février 949. Quelques années s'étaient écoulées depuis son intronisation lorsque la mésintelligence éclata entre lui et le vicomte Heldin. Les exactions de ce dernier ne laissaient pas le pontife indifférent aux maux de son peuple dont il prit la défense. Il en résulta une situation tendue et la rupture éclata à propos de la restauration de la cathédrale. Vaincu et fait prisonnier, Heldin ne recouvra la liberté que sur la promesse de restituer les biens enlevés à l'église de Lodève par lui ou par un de ses prédecesseurs.

70f839dca0ca4cb9bafa6b9b8d77d6de.jpg
(Lodève - La Tour du portalet de Côtes) 

Les biographes ne tarissent point sur les vertus dont Fulcrand était orné: qualités du coeur et de l'esprit dont le souvenir est demeuré vivant durant 9 siècles. La tradition rapporte qu'une épidémie s'étant déclarée dans son diocèse, il se prodigua pour soigner ceux qui en furent atteints. Survint la famine, suite ordinaire de l'épidémie; Fulcrand distribua aux pauvres et aux malades tous les biens de ses domaines particuliers et, quand ils furent épuisés, il se rendit dans le Rouergue pour en acheter. Il aurait failli être victime d'un guet-apens dressé par le comte de Rouergue pour s'emparer des sommes d'argent qu'il portait mais pris de vives douleurs à l'approche de l'évêque, le seigneur aurait abandonné son entreprise.

5f1b5c015267342c5863b6c72b59a45a.jpg
(Lodève - Place de la Bouquerie) 

Au commencement de l'année 1006, se sentant affaibli par l'âge et la maladie, il fit appeler auprès de lui ses amis et il leur annonça que l'heure de sa mort était proche. Quelques jours après, le 4 février, anniversaire de son sacre, il se fit porter dans la cathédrale, près l'hôtel Saint-Michel, afin de bénir son tombeau qu'il avait fait creuser là. Rapporté dans sa demeure, il fit les adieux à tout son clergé et mourut peu après, le 11 février 1006.

Les commentaires sont fermés.