Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/08/2008

Pezenas - Le poulain

Extrait de Monsieur le député de Georges BEAUME 

Du plan, montait le Poulain, magnifique, au son des grosses caisses, des fifres et des tambours. Il n'y a point de fête sans le poulain, à Pézenas. Il évoque une ère de liberté et d'opulence. En 1623, Louis XIII, passant à Pézenas, laissa dans les écuries du château, son cheval malade. Le cheval, le lendemain, mourut, on l'enterra en grande pompe. Le roi, par gratitude, autorisa la cité à perpétuer le souvenir d'un événement si remarquable. Et les consuls, inspirés par l'exemple des cités voisines, construisirent pour leur population, un monstre qui a traversé sans aucun dommage les périodes les plus diverses de l'histoire. 

5f6696d929d1eb6f8efc685dbfd08304.jpg
(Pezenas - Le poulain) 

Sur sa robe bleue parsemée d'étoiles chevauchent deux personnages: Estienne et Estiennette, jeunes mariés fleuris de bouquets de roses et de fleurs d'orangers. Porté par six hommes, le poulain s'avance lourdement. Un danseur agile, habillé d'un pantalon blanc et d'une veste de velour noir, chaussé de sandales, coiffé d'un feutre gris lui présente un tambour de basque. Et le danseur pirouette offrant ou dérobant ce tambour dont les grelots résonnent sous ses doigts.

Les commentaires sont fermés.