Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/10/2008

Montpellier - Les débuts du théâtre

Bien avant la télévision, les montpelliérains bénéficiaient de loisirs visuels et étaient très nombreux à se presser pour assister à ces représentations. Comme nous le découvrons sur cette page, les autorités ont également très tôt instauré une redevance qui n'est pas sans rappeler une autre redevance plus actuelle.

Au début du 19ème siècle, dans une ville comme Montpellier, le théâtre était ouvert en permanence et donnait une représentation chaque soir. Le directeur renouvelait de temps à autre une partie de sa troupe, qui ne chômait jamais. Au cours du mois de mai 1812, la troupe fut en grande partie renouvelée, et les débuts des acteurs ne furent pas heureux. Le théâtre se vide. Un soir, la chanteuse reçoit une couronne de gousses d’ail pesant 5 quarts de livre, sous laquelle elle tombe évanouie. Petit à petit, la foule, qui abandonne le théâtre, va aux marionnettes devant lesquelles la société la plus élégante se presse.

Mais l’autorité ne put admettre que l’on abandonnât ainsi, pour des divertissements d’enfants ou d’illettrés, un théâtre sérieux et classé. C’est pourquoi, le 14 septembre 1812, M. le préfet de l’Hérault prit l’arrêté suivant qui sauva alors le théâtre de la déconfiture:

montpellier-043.jpg
(Montpellier - Place de la comédie, le grand théâtre et la fontaine des Trois-Grâces)
  • Considérant que le théâtre existant dans la ville de Montpellier doit avoir une troupe sédentaire
  • Considérant que le service de ce théâtre exige de grandes dépenses auxquelles les produits du spectacle ne peuvent suffire à cause de la diminution journalière qu’il éprouve
  • Considérant qu’il s’est formé dans cette ville, des établissements pour des bals ou des concerts dont certains sont permanents et dont les autres ont lieu à des époques périodiques qui ne peuvent que nuire au théâtre privilégié
  • Considérant qu’en maintenant les spectacles et les amusements secondaires, il est de toute justice de leur faire supporter une indemnité relative au préjudice qu’ils occasionnent
montpellier-081.jpg
(Montpellier - Le foyer du théâtre)

Arrête ce qui suit :

  • Article 1er : Il sera perçu, dans tous les spectacles, au profit du théâtre privilégié de Montpellier, une redevance sur tous les spectacles de pantomime de figure, d’animaux, de joutes et de jeux, ainsi que sur les bals, concerts et pour tous les amusements qui s’établiront dans ladite ville et ans ses faubourgs.
  • Article 2 : Cette redevance sera un cinquième du produit brut des recettes
  • Article 3 : Elle sera seulement de un dixième pour les bals et concerts qui sont permanents
  • Article 4 : La redevance sera délivrée au directeur du théâtre principal
  • Article 5 : Ceux qui la refuseront seront contraints de fermer leur salle d’amusements
  • Article 6 : Le maire de la ville de Montpellier fera exécuter cet arrêté par toutes les forces que la loi a mis enson pouvoir.

Fait à Montpellier, le 14 septembre 1812


montpellier-098.jpg
(Montpellier - La place de la comédie et le théâtre)

Commentaires

Bonjour Christophe.
Le théâtre de Montpellier me rappelle beaucoup de bons souvenirs car je l'ai beaucoup fréquenté entre les années 1950-1964 et j'y ai toujours vu des spectacles ou des oeuvres variées mais toujours de très haute qualité comme l'opéra, l'opérette, Yves Montand, Jean-Paul Sartre, des ballets, les jeunesses musicales...et bien d'autres encore qui ont marqué ma jeunesse et que je n'oublie pas.
Comme toujours merci pour vos cartes postales ainsi que je vous l'ai dit à Nages. amicalement. Nicole

Écrit par : dupin nicole | 05/11/2008

Bonjour Nicole,

Merci pour ton commentaire.
J'ai un peu honte de ne jamais avoir franchi le parvis du théâtre.

Amicalement,
Christophe

Écrit par : cpa34 | 06/11/2008

Bonjour, CP sur Montpellier.
J'ai vu dernièrement un diaporama de vues anciennes sur Montpellier et une vue m'a trés intéressée. Il s'agit d'un photo du boulevard de l'Observatoire, avec des files de charrettes trés nombreuses attelées de chevaux, chargées de demi muids de vin semblant attendre, quoi ?, est ce la gare de marchandises qui n'était pas loin, pour vider ces demi muids de 600 l. dans les wagons foudres ? ou bien y avait-il un négociant en vin dans ce secteur ? Qui peut me renseigner ? Où peut-on trouver une copie de cette vue?
Merci
Bien cordialement
Jean Clavel

Écrit par : Clavel | 23/12/2008

Je recherche de vieilles photos sur le Quartier Malbosc, un quartier bétonné comme cela n'est pas possible, contrairement au Cahier des Charges de la ZAC Malbosc (Montpellier).
Pour défendre la Biodiversité et l'environnement chers à de nombreux habitants, nous recherchons ce type de documents.
Amicalement,
BM

Écrit par : Bernard MARIN | 02/07/2010

je viens d'apprendre avec beaucoup de colère que l'on aller demolir la salle molière. j'ai aussi entendue des choses aberrantes sur notre beau theatre de la place de la comedie. Parait-il ( ? ) que c'etait un theatre ou de 1945 a 1980 il ne se passaitt rien ?????? J'ai 77 ans et je peux temoigner que le theatre etait toujours pleins a craquer. Artistes, opéras, operettes se sont succedes pendant de très nombreuses années avec un succés immense.Notre beau théatre doit rester a sa place, nul n'a le droit d'y toucher, je suis revoltée et je ne dois pas etre la seule.honte a ceux qui veulent toucher au patrimoine de notre ville,

Écrit par : doumergue | 19/11/2010

Bonsoir
Je cherche une photo de l'ancienne caserne de pompiers de Montpellier qui était rue Pitot et rue Jardin de la Reine;
Merci a qui pourrait me trouver ca

Écrit par : Daniel Cabrol | 20/06/2013

Les commentaires sont fermés.