Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/02/2009

Béziers - Le tirage au sort

Avant que le service militaire soit obligatoire, bien avant qu'il ne soit supprimé, les candidats étaient tirés au sort, le sort faisant ainsi son lot de bienheureux et de malchanceux, ceux qui tiraient le mauvais numéro.

Béziers, 7 juillet 1832

Un incident d'une nature assez grave est venu troubler ce matin les opérations du recrutement. L'art. 10 de la loi du 21 mars 1832, porte, au dernier, que dans les cantons composés de plusieurs communes, l'ordre dans lequel elles seront appelées pour le tirage sera, chaque fois, indiqué par le sort. L’opération ainsi faite pour le canton de Béziers, les jeunes gens de cette ville ont perdu par l'effet du sort le rang que leur donnait la loi antérieure suivant l'ordre alphabétique; ils n'ont pas trouvé la chose de leur goût, et se sont aussitôt répandus en clameur et même en menaces contre les gendarmes chargés de maintenir l'ordre.

beziers-011.jpg
(Béziers - Eglise ste Jude)

L'exaspération des esprits et le tapage allant toujours croissant, l'autorité s'est promptement emparée de l'urne contenant les numéros du tirage et s’est retirée. Les tambours rappellent la garde nationale, à défaut du bataillon du 28ème qui nous a quitté ce matin même; les opérations du tirage reprendront, s'il est possible, à deux heures de l'après-midi. Puisse l'autorité montrer de l'énergie et la police faire son devoir en désignant quelques perturbateurs !

 

beziers-066.jpg
(Béziers - Place de la République)

Nous manquons de nouvelles positives sur la suite de cette affaire; on nous assure cependant que le tirage s'est fait en ordre vers le soir.

Les commentaires sont fermés.