Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/05/2009

Beziers - Un incendie vers 1920

Cette chanson était inscrite au crayon sur un petit carnet des années 20. Elle raconte l'histoire dramatique survenue à Béziers lors d'un incendie. Les militaires (poilus) sont venus en renfort et ont été piégés par le feu. Merci à quiconque pourra m'aider à dater cet évênement.

 

Catastrophe de Béziers

beziers-088.jpg
(Béziers - Etablissement BONNEFOY)

I

Un incendie violent, terrible,
Dimanche matin s’est déclaré
Ravageant tout, ce fut terrible
Dans un beau quartier de Béziers.

Prévenus les pompiers
Furent vite arrivé.

Puis devant le feu qui fait rage
Il luttèrent tous vaillamment
Faisant preuve d’un grand courage
Du sang froid le plus surprenant.

beziers-022.jpg
(Béziers - Les Halles)

II

Avec nos braves militaires,
Le matin, ils furent maîtres du feu
Mais alors une plus grande affaire
Vint troubler ces héros, ces vieux.

Quand la nuit tomba
Le feu se ralluma.

Reprenant la lutte héroïque,
Les pompiers luttèrent de nouveau
Avec nos poilus magnifiques
Ils combattirent ce grand fourneau.

beziers-014.jpg
(Béziers - Banque de France)

III

Mais tout à coup, un mur s’effondre
Ensevelissant plusieurs sauveteurs
Qu’on trouva mort sous les décombres
Plaignons ces hommes de tout cœur.

On a retrouvé
Plus de vingt blessés

beziers-041.jpg
(Béziers - Caisse d'Epargne)

IV

Ce fut un grave deuil pour la ville
Pour le département tout entier.
Cette petite cité tranquille
Ne pourra jamais l’oublier.

Tous, petits et grands
Respectueusement

De ces héros couverts de gloire
Qui sont morts pour l’humanité,
Amis respectons la mémoire
Que leur souvenir soit bien gardé.

Gaston MARTIN

Commentaires

Bonjour,
Il y a eu à Beziers un incendie dans une caserne ( la caserne Romiguier) le 8 fevrier 1925. Un partie du batiment s'effondra.
Le bilan fut très lourd ( 16 morts et 11 blessés).
Tout cela correspond à la description faite dans le carnet.
En espérant vous aider
Bruno

Écrit par : benoist | 28/05/2009

Bonjour Bruno,
En effet, la date de 1927 est indiquée sur le carnet, ce qui correspondrait bien à cet évènement.

En cherchant sur internet, j'ai trouvé cet article qui relate l'accident.

Amicalement,

Christophe

-----------------------------------------------------

BEZIERS EN DEUIL

On a retiré des décombres 14 morts et douze blessés

Béziers, 9 février

Les fouilles continuent dans les décombres du mur écroulé de l'ancienne caserne Roumiguier.
Le préfet, le maire et les autres autorités, ainsi qu'une délégation des anciens combattants se sont-rendus dans la salle des délibérations de l'hôpital transformée en chapelle ardente pour saluer les morts. Ils sont allés ensuite visiter les blessés auxquels le préfet a apporté, au nom du gouvernement, des paroles de sympathie et d'encouragement. Le Parquet a ouvert une
information, afin d'établir les responsabilités.

Voici la liste des morts : sergent Leflé de Sidi-Bel-Abbès, classe 1923; Albert Adrien de St-Symphorien (Lozère), classe 1923; Guitard Léon de Séverac-le-Château, classe 1923; Delprat Paulin de Carbes (Tarn), classe 1923; Benot. Joseph de Gruissan (Aude), classe 1924; Gasull Georges de Castiglione(Algérie), classe 1924; Ribier, décédé ce matin des suites de ses blessures, tous du 81e régiment d'infanterie.

Il faut joindre à cette liste funèbre un autre militaire décédé, dont le nom n'a pas été publié.

Gros Louis, agent de police, 33 ans, marié, sans enfant; Pélissier, sergent de pompiers, 49 ans, marié, 2 enfants; Vernières Paul, caporal de pompiers, 36 ans, 1 enfant; Fontaine Joseph, sapeur-pompier, 36 ans, 1 enfant; Rivais Louis, sapeur-pompier, 28 ans, 1 enfant; Douât, conducteur d'une arroseuse automobile, 27 ans, 1 enfant.

Voici la liste des blessés : Salles Henri, fracture du bras; Fabre Victorien, blessé à la fêle; Estival Denis, contusions multiples, tous trois sapeurs-pompiers; Puel, Bedèle, Devic, Coulet, Fouhlhe, Gérardin, Ponsonnaille, Durand, Gouzenc, soldats au 81e d'infanterie.
Trois des militaires blessés sont dans le coma.

Le bal des officiers, qui devait avoir lieu ce soir, à Montpellier, a été renvoyé à une date ultérieure. La ville de Béziers a décidé de prendre à sa charge les obsèques des victimes, qui auront lieu mardi après-midi. Le maire de Béziers a convoqué d'urgence les parlementaires de l'Hérault. M. Guilhaumon, député, de passage à Montpellier, s'est aussitôt rendu à Béziers pour saluer les victimes au nom des membres du parlement.

Écrit par : cpa34 | 29/05/2009

Situé rue Lorraine ( Ex rue Ste Barbe) proprièté de M.Romiguier, le batiment a servi de caserne pour les husards (1876) puis pour un bataillon d'infanterie (1887). Au moment de l'incendie dans la nuit du 8 au 9 février 1925, elle était occupée par un café, un affenage, une fabrique de meubles et un atelier des Ets Pidoux (fabrique de voitures d'enfants.... Le feu s'est déclaré au 3° étage. Les pompiers aidés par les soldats du 81° RI interviennet avec une arroseuse Dion-Bouton mais vers 7 h l'écroulement d'un mur à la suite d'un vent violent provoqie la mort de 16 hommes et 11 blessés...

D'après un texte de Roger GUY (2005) historien amateur du biterrois (retraité EDF)

Écrit par : Couradin | 08/10/2009

Les commentaires sont fermés.