Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/03/2010

Lodève - L'industrie textile

Extrait de l'Hérault Géographique et Historique, Paul MARRES et Léon BLANQUET, vers 1900

Très vieille industrie, la fabrique des draps existait au moyen âge. En 1288, un règlement sur la fabrication des draps de Béranger, évêque de Lodève, établit déjà l'ancienneté de ce « métier de draperie » et l'existence de nombreux drapiers dans la ville et les faubourgs.

lodeve-003.jpg
(Lodève - Le parc et sa cathédrale)

L'industrie lodévoise, née de l'élevage du mouton dans un pays pauvre, des eaux claires de la Soulondre et de la Lergue, excellentes pour le lavage des laines, le foulonnage et le dégraissage des draps, ne serait restée qu'une industrie locale sans les circonstances historiques. Elle se développe à partir de la seconde moitié du XVIIe siècle sous l'impulsion donnée par Colbert au commerce de France. Toutefois, on n'y fabriquait encore que des serges et autres petites étoffes qui se consommaient alors.

Elle se spécialise au XVIIIe siècle dans la fabrication des draps de troupe ou draps gris blancs. La régularité des commandes la préserve de toute crise. Comme dans beaucoup d'autres régions françaises les laines sont filées et tissées à domicile, soit à Lodève, soit dans les campagnes.

  • Le marchand-fabricant est plutôt un agent de coordination dans les différentes opérations de la fabrication des draps qu'un chef d'usine. Il ne s'occupe que de l'apprêt des laines et des draps
  • Le tissage à domicile assure un complément de ressources aux paysans de l'Escandorgue et des Ruffes pendant l'hiver.
lodeve-005.jpg
(Lodève - L'usine vieille)

Le cardinal Fleury, parent et ami de plusieurs drapiers. favorisa l'industrie de sa ville natale en lui faisant accorder la fourniture des draps pour les troupes royales. Les ressources de l'industrie drapière permettent au pays d'importer les grains nécessaires à la subsistance de ses habitants. Cette activité se maintient pendant les guerres de la Révolution et de l'Empire. En 1809, s’introduisent les métiers mécaniques anglais à filer la laine. Le tissage à domicile disparaît et le machinisme prive les paysans de la montagne d'appréciables ressources comme le constate le conseil d'arrondissement de Lodève et provoque l'exode des campagnes.

Les commentaires sont fermés.