Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/06/2010

Montpellier - Le jardin des plantes

 

Extrait de Les Boulevards extérieurs de Montpellier, Louis H. Escuret, 1968

Actuellement, le Jardin des plantes qui mesure près de six hectares est la propriété exclusive de l’Université de Montpellier.

Dès octobre 1596, Pierre Richer de Belleval choisit l'ouest de la ville, entre et hors les portes du Peyrou et des Carmes, un espace découvert, compris entre le Peyrou et le lieu de Boutonnet, portant le nom de Savoie. Ce terrain paraissait n'avoir jamais été occupé par une agglomération; de plus~ l'eau s'y décelait par de nombreux puits. L'été de 1598 fut employé aux travaux d'aménagement, tant de la bâtisse que du jardin. A cette époque, on comptait déjà 1332 espèces de plantes.

montpellier-051.jpg
(Montpellier - Jardin des plantes, l'orangerie)

En vue d'agrandir les jardins du roi et celui de la reine, de nombreux achats successifs de champs, creux de fumier, jardins, petites maisons, casaux, aires au lieu-dit Sainte Auralie furent effectués par Pierre Richer de Belleval lui-même. La terre du Jardin des Plantes était, depuis le siège de 1622, détériorée par la chaux et le sable auxquels elle se trouvait mêlée.

montpellier-126.jpg
(Montpellier - Jardin des plantes, la grande serre)

Martin Richer de Belleval, qui avait succédé à son oncle, obtint, le 22 juillet 1634, des lettres patentes lui donnant autorisation de prendre, pour l'améliorer, le résidu que les égouts portaient dans les fossés de la ville.

Les commentaires sont fermés.