Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/06/2009

Olargues - Un événement extraordianaire

Extrait du Journal de la Drome

Samedi 24 Mai 1828

Un événement extraordinaire vient de se passer dans le voisinage d'Olargues (Hérault). Le 27 avril, vers midi et demi, quatre individus, dont une femme, montés sur des mulets, revenaient de vendre leurs denrées; tout à coup le tonnerre gronde, la foudre éclate, au même instant les quatre mulets tombent morts à un pas l'un de l'antre; les trois hommes renversés restent un moment évanouis, sans autres suites fâcheuses qu'une forte contusion dont un seul eut à souffrir; il est maintenant guéri.

olargues1.jpg
(Olargues - Pont du Peyral, gare)

Quant à la malheureuse Caroline Affre qui les précédait, le même coup la jeta, privée de vie, à deux pas de sa monture; cette infortunée, mariée depuis deux mois, n'avait que 25 ans. Son cadavre offrait un aspect hideux; la foudre était sortie par sa bouche, ses cheveux étaient hérissés, sa coiffe hachée et la partie supérieure de ses vêtements brûlée. La foudre alla se perdre dans un ruisseau voisin.

anerobinson-01.jpg
(L'âne récalcitrant)

anerobinson-02.jpg

 

 

06/04/2009

Bédarieux - les berges de l'Orb

Montpellier, 29 octobre 1853 (Extrait du Messager du Midi)

La bourrasque permanente qui soufflait depuis trois jours sur notre ville s'est terminée hier au soir par un véritable ouragan. Depuis dix heures jusqu'à deux heures du matin, le tonnerre n'a cessé de gronder, accompagné de violentes rafales et des averses d'une pluie diluvienne.

 

bedarieux-04.jpg
(Bédarieux - L'Orb et le pont de la Digue)

Le mauvais temps semble du reste avoir été général dans nos contrées. Nous apprenons que l'Orb et le Libron ont débordé; la plaine, depuis Béziers jusqu'à la mer, est complètement submergée; les travaux du viaduc du chemin de fer sont considérés comme perdus, et la perte s'élève, dit-on, à 30 mille francs. L'Hérault a grossi, mais on ne dit pas qu'il ait quitté son lit.

 

 

bedarieux-05.jpg
(Bédarieux - Le carmel et le grand viaduc)

 

 

02/02/2009

Aniane - Visite du président de la République en 1907

Ces notes et ces cartes postales m'ont été envoyées par Monique que je remercie sincèrement.

La commune d'Aniane compte en 1907, 2520 habitants. Elle se situe sur la rivière Corbières, à 1 km du fleuve Hérault. Le nom d'Aniane est connu pour les restes de son abbaye fondée au IXème siècle par St Benoît d'Aniane. Détruite puis rebâtie au 17 et 18ème siècle, elle fut transformée en maison de détention. L'église de l'abbaye est convertie en église paroissiale.

aniane-1.jpg
(Aniane - L'ancienne église d'Aniane)

L'année 1907, connue de sinistre mémoire comme celle de tous les maux (neige, manisfestations, inondations), n'épargne pas aniane. Le ruisseau des Corbières se transforme en torrent et ses eaux submergent le pont des Régagnas. Les dégats sont si considérables dans la région que le président de la république en personne, Armand FALLIERES, fait le déplacement. Il se rend à Aniane où il prononce un discours devant les habitants.

Aniane - visite du Président FALLIERES, 1907.jpg
(Aniane - Monsieur FALLIERES au balcon de l'Hôtel de Ville)

Cette inondation ne devait pas être la dernière. En octobre 1929, de nouvelles inondations encore plus importantes ont détruit cinq maisons dont la façade arrière est carrément tombée à l’eau. (Il s’agit des maisons situées le long de la rivière et que l’on peut voir à droite après le pont sur la carte « le pont de Régagnas ».)

Aniane - pont de Régagnas, collection Thérèse ROBERT.jpg
(Aniane - Le pont des Réguagnas)

Un nouveau pont a été construit par la suite, moins joli mais plus sûr. En 1960 le lit de la rivière a été aménagé et cimenté, ainsi lors de nouvelles crues l’eau s’évacue beaucoup plus rapidement.