Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/06/2009

Olargues - Un événement extraordianaire

Extrait du Journal de la Drome

Samedi 24 Mai 1828

Un événement extraordinaire vient de se passer dans le voisinage d'Olargues (Hérault). Le 27 avril, vers midi et demi, quatre individus, dont une femme, montés sur des mulets, revenaient de vendre leurs denrées; tout à coup le tonnerre gronde, la foudre éclate, au même instant les quatre mulets tombent morts à un pas l'un de l'antre; les trois hommes renversés restent un moment évanouis, sans autres suites fâcheuses qu'une forte contusion dont un seul eut à souffrir; il est maintenant guéri.

olargues1.jpg
(Olargues - Pont du Peyral, gare)

Quant à la malheureuse Caroline Affre qui les précédait, le même coup la jeta, privée de vie, à deux pas de sa monture; cette infortunée, mariée depuis deux mois, n'avait que 25 ans. Son cadavre offrait un aspect hideux; la foudre était sortie par sa bouche, ses cheveux étaient hérissés, sa coiffe hachée et la partie supérieure de ses vêtements brûlée. La foudre alla se perdre dans un ruisseau voisin.

anerobinson-01.jpg
(L'âne récalcitrant)

anerobinson-02.jpg

 

 

25/05/2009

Beziers - Un incendie vers 1920

Cette chanson était inscrite au crayon sur un petit carnet des années 20. Elle raconte l'histoire dramatique survenue à Béziers lors d'un incendie. Les militaires (poilus) sont venus en renfort et ont été piégés par le feu. Merci à quiconque pourra m'aider à dater cet évênement.

 

Catastrophe de Béziers

beziers-088.jpg
(Béziers - Etablissement BONNEFOY)

I

Un incendie violent, terrible,
Dimanche matin s’est déclaré
Ravageant tout, ce fut terrible
Dans un beau quartier de Béziers.

Prévenus les pompiers
Furent vite arrivé.

Puis devant le feu qui fait rage
Il luttèrent tous vaillamment
Faisant preuve d’un grand courage
Du sang froid le plus surprenant.

beziers-022.jpg
(Béziers - Les Halles)

II

Avec nos braves militaires,
Le matin, ils furent maîtres du feu
Mais alors une plus grande affaire
Vint troubler ces héros, ces vieux.

Quand la nuit tomba
Le feu se ralluma.

Reprenant la lutte héroïque,
Les pompiers luttèrent de nouveau
Avec nos poilus magnifiques
Ils combattirent ce grand fourneau.

beziers-014.jpg
(Béziers - Banque de France)

III

Mais tout à coup, un mur s’effondre
Ensevelissant plusieurs sauveteurs
Qu’on trouva mort sous les décombres
Plaignons ces hommes de tout cœur.

On a retrouvé
Plus de vingt blessés

beziers-041.jpg
(Béziers - Caisse d'Epargne)

IV

Ce fut un grave deuil pour la ville
Pour le département tout entier.
Cette petite cité tranquille
Ne pourra jamais l’oublier.

Tous, petits et grands
Respectueusement

De ces héros couverts de gloire
Qui sont morts pour l’humanité,
Amis respectons la mémoire
Que leur souvenir soit bien gardé.

Gaston MARTIN

18/05/2009

Montpellier - La révolte des étudiants

La révolte débute à Montpellier dans les internats. Elle sera rapidement contrôlée. Mais petit à petit, elle gagnera d'autres villes universitaires comme Toulouse.

Montpellier, 18 mars 1882

A la suite des désordres qui ont éclaté au Lycée de notre ville, M. le recteur de l'Académie de Montpellier a pris un arrêté aux termes duquel non seulement les internes de la 4ème division (philosophie), mais également ceux des 5ème, 6ème et 7ème divisions (mathématiques préparatoires, rhétorique et seconde), sont licenciés jusqu’à nouvel ordre.

montpellier-024.jpg
(Montpellier - L'université)

Ces trois dernières divisions comprennent un total de cent trois élèves qui ne tarderont pas, sans doute, à être réintégrés pour la plupart au lycée, après que l’enquête ouverte sera terminée.

montpellier-0005.jpg
(Montpellier - La cité universitaire)

Quant aux vingt-un élèves de philosophie, considérés comme les promoteurs de la révolte, ils seront probablement exclus d'une façon définitive. Les élèves externes des quatre classes licenciées ont été reçus ce matin au lycée et ont repris leurs cours accoutumés.