Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/07/2007

Béziers - course de Taureaux

Béziers - traditions taurines.

L'été est une période propice à beaucoup de manifestations taurines. Presque tous les petits villages touristiques de la côte ont leurs abrivados, bandidos et encierros. Rien à voir cependant avec les corridas, héritage millénaire dont la finalité, la mise à mort du taureau, a ses amateurs et ses détracteurs. Mais les arènes ne servent pas que pour les courses de taureaux, elles servent aussi pour d'autres spectacles.

medium_beziers-058.jpg
(Arènes de Béziers - Course de taureaux - Une bonne estocade)

27 mars 1905

Chère soeurette,

Jeudi dernier, je suis allée promener à Abeilhan. Il faisait beaucoup de vent, aussi, j'ai pris froid et il y a 8 jours que je ne suis pas sortie. Si demain le temps est beau, je sortirai. Dimanche à 8 heures du soir, on a joué une pièce. il y avait des boers et des anglais. Pour cloturer la fête, il y a eu un grand bal. Tout cela s'est passé chez Mazeran, tu penses que je n'y suis pas allée. Hier, on a commencé la neuvaine de Notre Dame de la Pitié, je ne sais s'il y avait du monde. Au revoir ma petite soeur, je t'envoie mille caresses affectueuses.

Bernadette

medium_beziers-065.jpg
(Arènes de Béziers - Une bonne pique)

18 juillet 1903

Cher ami,

Envoie-moi immédiatement par la poste ton cahier de danses. Merci d'avance et le bonjour chez toi.

Irénée BOUSSAGOL

medium_beziers-063.jpg
(Arènes de Béziers - La mise à mort)

02/07/2007

Portiragnes - 1905 - Séparation de l'église et de l'état

Vues de Portiragnes

Francis COURADIN, véritable passionné de l'histoire locale de son village, m'a envoyé ces 3 cartes postales anciennes de Portiragnes. La première est assez insolite, elle nous montre une église aux portes défoncées, la seconde nous permet de parler d'une peronnalité du village.

Décembre 1905, c'est la date de la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat. L'Etat organise l'inventaire des biens de l'Eglise. Les inspecteurs se retrouvent bien souvent devant des portes closes et n'ont d'autre solution, pour accomplir leur tâche, que de forcer les portes des lieux de culte. Ce fut le cas à Portiragnes comme en témoigne cette carte qui doit dater de 1908.

medium_PORTIRAGNES_inventaire_Net_Bl.jpg
(Porte de l'église après inventaire)
Après 2 tentatives infructueuses, les inspecteurs accompagnés de militaires, parviennent jusqu'à l'église de portiragnes. Cela se passe en 1908.
L'inventaire détaillé de l'église cite les objets suivants:
  1.     Une statue de la Sainte Vierge
  2.     Une statue de Sainte Claire
  3.     Une statue du Sacré Coeur
  4.     Un lustre
  5.     Autel - vitraux - ojbets de mobiliers
  6.     Chapelle de secours
  7.     Espèces en caisse 3 fr 50
  8.     Rentes de l'état 8 fr et 49 fr
  9.     Deux tableaux
medium_PORTIRAGNES_place_Duchartre.jpg
(La place Duchartre - sa maison natale) 

Pierre DUCHARTRE

Brillant scientifique, né à Portiragnes en 1811, il sera avec 2 confrères à l'origine du combat contre trois maladies de la vigne : le Mildiou, l'Oïdium et le Phylloxéra.

medium_PORTIRAGNES_avenue_de_B-ziers_6.jpg
  (Avenue de Béziers, rue principale du village)

Si l'histoire et l'actualité de ce patit village du bittérois vous intéresse, si vous souhaitez voir d'autres cartes postales anciennes de Portiragnes, rendez-vous sur le site de Francis: http://portiragnespassion.over-blog.com

24/06/2007

Montpellier - Du polygone aux rives du Lez

Montpellier - Activités militaires du Polygone au Lez

Le polygone, cela vous dit quelquechose? Ce terme désigne, en langage militaire, un champ de tir. A Montpellier, sur l'emplacement de ce champ de tir, on a construit dans les années 70, un centre commercial qui a conservé le nom du lieu. Le génie faisait aussi des exercices sur les berges du Lez et contribuait à leur entretien. Le terrain militaire qui se prolongeait jusqu'au Lez, a été remplacé par le quartier d'Antigone construit dans les années 80. Les militaires étaient bien représentés à Montpellier: le génie à la caserne Joffre, l'artillerie à la caserne Guillot, l'infanterie de l'autre côté du Verdanson. Ces cartes ont été écrites en 1914, au début de la guerre.

medium_montpellier-095.jpg
(2ème génie - vue d'ensemble et travaux d'explosion au Polygone)
Montpellier, le 4 septembre 1914
Rentré depuis le 12, ma vie ici n'a pas changé. J'attends les événements. Je suis employé de bureau à la salle des rapports. Ce service est très esclave mais j'ai de grands avantages. Je vais relativement bien, le séjour est supportable. Je languis un peu mais enfin, ça peut aller. J'écris à Honorine, je lui demande des nouvelles d'Henri et de Simon. si vous savez quelque chose, faites le moi savoir.
medium_montpellier-006.jpg
(2ème génie -  Manoeuvre de pont, la parade)
Ayez du courage tous, nous en avons besoin. Vous devez être en travail, ça ne manquera à personne. je vous embrasse tous affectueusement et souhaite de vous voir bientôt.
Signé: Charles, 2ème génie D/27, Montpellier.
medium_montpellier-007.jpg
(Caserne de l'artillerie - aujourd'hui, Ecole d'Application de l'Infanterie)