Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/09/2008

Pezenas - Hôtel de Peyrat, la vie de Molière

La ville de Pézenas vient de restaurer l'hôtel de Peyrat, une magnifique demeure du 17ème, autrefois prison, qui héberge désormais l'office de tourisme et le scénovision. Pezenas entend ainsi mettre en valeur ce passé qui la rattache à l'histoire de Molière. Et c'est sous la forme d'un film, un parcours en 5 actes, que l'on peut visualiser les 5 étapes marquantes de la vie de Molière. Il faut dire que la mise en scène a été remarquablement soignée avec un procédé de projection en relief qui devrait ravir les petits comme les grands, les scolaires, les étudiants comme les retraités. Exceptionnel...

9fb21c0c8a16be7f7bf823fbe50dc2b6.jpg
(Pezenas - Boulevard Voltaire, Les anciennes prisons sous le duc de Montmorency)

Pézenas, le 29 septembre

Cher Jean Louis,
Un petit clin d'oeil pour te féliciter de ton interprétation d'un Molière presque plus vrai que nature. Tu reconnaitras les lieux.
Bien le bonjour à toute la famille.

230ef7ca5ddf0ffd41bc01761c52501b.jpg
(Pezenas - Place du 14 juillet, vue d'en haut)

 

25/08/2008

Pezenas - Le poulain

Extrait de Monsieur le député de Georges BEAUME 

Du plan, montait le Poulain, magnifique, au son des grosses caisses, des fifres et des tambours. Il n'y a point de fête sans le poulain, à Pézenas. Il évoque une ère de liberté et d'opulence. En 1623, Louis XIII, passant à Pézenas, laissa dans les écuries du château, son cheval malade. Le cheval, le lendemain, mourut, on l'enterra en grande pompe. Le roi, par gratitude, autorisa la cité à perpétuer le souvenir d'un événement si remarquable. Et les consuls, inspirés par l'exemple des cités voisines, construisirent pour leur population, un monstre qui a traversé sans aucun dommage les périodes les plus diverses de l'histoire. 

5f6696d929d1eb6f8efc685dbfd08304.jpg
(Pezenas - Le poulain) 

Sur sa robe bleue parsemée d'étoiles chevauchent deux personnages: Estienne et Estiennette, jeunes mariés fleuris de bouquets de roses et de fleurs d'orangers. Porté par six hommes, le poulain s'avance lourdement. Un danseur agile, habillé d'un pantalon blanc et d'une veste de velour noir, chaussé de sandales, coiffé d'un feutre gris lui présente un tambour de basque. Et le danseur pirouette offrant ou dérobant ce tambour dont les grelots résonnent sous ses doigts.

28/01/2008

Pezenas - Cité de Molière

Petite ville au coeur du vignoble du Languedoc, Pézenas a donné naissance à une petite noblesse et à une bourgeoisie qui feront venir des artistes célèbres, tels que Molière. Et 350 ans après, Pézenas n'a pas oublié le passage de cet illustre auteur et de son théâtre.

 

Nous voici au coeur du plus riche vignoble de France, dans le "jardin de l'Hérault". Il y avait là assez de ressources pour créer une grande ville mais la croissance de Pézenas a été génée par ses puissantes voisines: Béziers et Montpellier. Telle qu'elle est restée, elle retient l'attention du touriste et du géographe. Pézenas, d'origine gauloise, devint une colonie romaine vantée par Pline, le naturaliste, pour ses étoffes de laine, puis au Xème siècle, le siège d'un comté. Elle brilla surtout au XVIIème siècle. Marché important pour les vins, elle compte 7000 habitants.

28e45f3c4a283a314b846dda6e4d18d3.jpg
(Pézenas - au XVIIème siècle) 

Pézenas est à l'écart de l'Hérault, sur le torrent de Peyne et s'étend très amplement au sein d'une plaine riante. Un grand boulevard enveloppe presque complètement la ville, une partie complantée de 4 rangées d'admirables platanes forme un mail les mieux ombragés du midi. A l'extrémité se dresse un monument en l'honneur de Molière, oeuvre d'Injalbert. Deux masques symbolisant la comédie sont scultés sur le piédestal et retracent les traits de Coquelin et de Sarrah Bernhardt. Un faune est assis sur le socle pendant qu'une soubrette de comédie tend la main vers le buste du poète.

54079e7b243d75645b288586d39e7dde.jpg
(Pézenas - Buste de Molière par Injalbert) 

Pézenas est un type parfait des cités du XVIIème siècle habitées par une noblesse et une bourgeoisie spirituelles et élégantes. Au milieu du dédale de vieilles rues, a été tracée une large voie bordée de maisons de pierre de taille: ces aristocratiques logis ont une allure pompeuse un peu excessive, toutefois, leurs portes scultées et leurs hautes fenêtres donnent une impression de grandeur. C'est pour les hôtes de ces hôtels, où résidaient les membres des états du Languedoc, que Molière vint donner des représentations au début de sa courte et glorieuse carrière. Il écrivit à Pézenas les "précieuses ridicules" et prit, dit-on, bien des types parmi les habitués de la boutique du barbier Gély, où l'on a conservé longtemps le fauteuil qui lui était réservé. Le siège appartient aujourd'hui à la Comédie Française.

a1a4b66865a5b08225dd3dad2700762f.jpg
(Pézenas - Marché des Trois-Six) 

Sauf une vieille porte et un campanile en fer forgé, il y a peu de monuments. Quant à la vie économique, elle a bien perdu de son activité. Pézenas est toujours un grand marché pour les vins, mais ce n'est plus la Bourse pour les eaux-de-vie, régulatrice du marché des alcools. La place du Marché des Trois-six, où les bouilleurs se réunissaient tous les samedis, rappelle ce passé éclatant, si proche et si oublié. La destruction des vignes a fait cesser la fabrication des eaux-de-vie de vin; lorsqu'on a reconstitué le vignoble, la place était prise par les alcools industriels. Ils ne l'ont pas abandonnée.