Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/01/2010

Bonne année 2010

Amis internautes, je vous adresse tous mes voeux de bonne année 2010.

 

bonneannee1905-002.jpg
Vive 1905, pourvu qu'on rigole

bonneannee-020.jpg
Bonne et heureuse année
bonneannee-026.jpg
L'ange gardien
L'ange gardien suit, accompagne
Son protégé par tous les chemins;
Si haute que soit la montagne
Il est là pour tendre les mains.

 

 

21/12/2009

Joyeux Noël

Amis internautes, je vous souhaite de bonnes fêtes de Noël.

Numériser0002.jpg
JOYEUX NOEL
Numériser0001.jpg

14/12/2009

Beziers - Les jeux des petits biterrois

Extrait d'un article tiré de "De Maguelone à la Cité", 1948, Louis J. THOMAS

Les petits enfants de Béziers pratiquent-ils encore, les hommes de Béziers ont-ils connu dans leur enfance, les jeux auxquels se plaisaient les Biterrois de huit à douze ans au temps du roi Louis XVI ?

Voici, pour les aider dans cette recherche et cette comparaison entre le temps de Marie-Antoinette et le nôtre, un bien curieux catalogue des amusements dont se récréaient les petits Biterrois qui avaient douze ans lorsque mourut le roi Louis XV. Ce catalogue a été dressé au mois d'août 1808 par un illustre enfant de Béziers, né le 20 janvier 1762, le général Miquel.

beziers-0001.jpg
(Béziers - Sous la neige, sortie du plus jeune chauffeur du Monde)

En l'année 1808, l'empereur Napoléon voulut connaître exactement l'origine et la situation de tous les hommes notables de son Empire. Une vaste enquête fut entreprise; des renseignements furent recueillis, des états furent dressés, que l'on retrouve abondamment parmi les documents statistiques des Archives.

Pour obéir aux ordres venus de Paris, le préfet de l'Hérault voulut entre tant d'autres, dresser la fiche signalétique du général Miquel, notable biterrois. De Foix, où il commandait, Miquel envoya à son neveu Jacques Azais, pour qu'il les transmit au préfet, toutes les précisions désirables sur son âge, sa famille, sa fortune, sa carrière militaire.

 

beziers-078.jpg
(Béziers - Statue Paul RIQUET et le théâtre)

Mais à sa notice, il ajouta le plus savoureux post-scriptum. « Réflexion faite, écrivait-il, comme M. le Préfet désire connaître ce que j'étais avant 1789, il ne serait pas hors de propos, en prenant l'époque d'un peu haut, de lui dire que, in illo tempore, je m'occupais à jouer... :

  • A renguetos
  • A zin-zest
  • A Siro, d'ou-bien-tu ?
  • As quatre cantous
  • A la man caudo
  • Al cugnet
  • Al chabalet de San-Jordi
  • A seletos
  • A Pachechin
  • A las candeletos
  • A las quatre bariolos
  • Al serboulan
  • Al planto portos
  • Al fran-carreou
  • Al pan, ambe de liards contro la muralho
  • A couri ambe la cordo
  • A la gauduffo
  • A barros
  • A las justos, sus de pichots carriots
  • A las damos, sul plan de San-Félix
  • A las bouletos, sul taulié, à Cabrit ou las enganos
  • Al sautarel
  • A la paumo
  • Al rampot
  • Al berlan, ambe de decoupuros
  • Al palet, al rec de Bagnols
  • A las bochos, al rec de Saint-Antonio
  • Al malhé, al cami del Pontil et à la Pourtanelo
  • A fa de soupetos, as moulis ou al poun rouge
  • Al rat, sur l'esquino de las bieillos