Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/04/2010

Gigean - Les ventres bleus

Voir le site de l'association Los Ventres Blaus de Frontignan:
http://sites.google.com/site/losventresblaus/

La plupart des habitants des villes et villages du Languedoc ont hérités de surnoms dont l'origine se perd parfois dans la nuit des temps. Il en est ainsi des Ventres Bleus de Gigean, surnom qu'ils partagent avec les habitants de Lodève et de Frontignan.

Informations tirées de deux ouvrages:
- le folklore du Languedoc de Claude SEIGNOLLE, 1960
- fleuve d'or, route enchantée, Maurice CHAUVET, 1947

Sur le vert de la montagne où s'accroche l'abbaye, s'accuse le volume de la vieille tour aux pierres dorées groupant autour d'elle d'antiques maisons d'apparence aristocratique. Attenant à l'église même, c'est le fameux Studium du pape Urbain V, qu'on appelle aussi l'Evescat bien qu'il n'y ait jamais eu d'évêque à Gigean. Ce Studium était une sorte d'université rurale où des maitres dispensaient l'enseignement le plus varié à tous ceux qui voulaient le recevoir.

gigean-001.jpg
(Gigean - St Félix de Monceau, XIIème, côté Nord)

Gigean, ville universitaire, qui l'aurait cru ? Voilà de quoi faire palir d'envie les habitants de La Salvetat qui s'enorgueillissent du sobriquet d'Académiciens, d'autant que dans le blason populaire, les Gigeannais sont affublés du sobriquet de Ventres Bleus, non qu'ils aient l'abdomen de couleur outremer, mais parce que, très probablement, le costume de leur confrérie de pénitents devait autrefois s'orner d'une ceinture aux couleurs de l'Immaculée Conception, honneur qui n'est plus réservé, de nos jours, qu'aux juges des tribunaux en tenue d'apparat.

Une autre légende fait allusion à une fièvre paludéenne qui provoquait des marbrures bleues sur le ventre.

Enfin, une troisième hypothèse serait celle d'un ancien juron.

Il existe d'autres légendes sur l'origine de ce sobriquet.

07:14 Publié dans Gigean | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : carte, postale, gigean, herault