Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/01/2010

Meze - Le Boeuf et le Chevalet


Extrait des Publications sur l'Histoire des Communes de l'Hérault, Albert FABRE, vers 1875

L'histoire du bœuf de Mèze dit qu'un habitant des Mourgues, quartier autrefois isolé de toute habitation, possédait un bœuf pour la culture de son terrain, et que cet animal étant mort, on conserva sa peau comme une relique qui fut étendue sur un mannequin en bois et soigneusement conservée dans la famille. Lorsque la peau primitive fut usée, on construisit un bœuf colossal que l'on recouvrit d'une toile simulant la tête avec les cornes, sous laquelle se logèrent les hommes chargés de porter cette carcasse.

 

Numériser0007.jpg
(Mèze - Fête locale, la danse du Chevalet)

Le bœuf est manœuvré par huit hommes, quatre de chaque côté; il est formé par une grande toile brune qui descend jusqu'à terre et cache les porteurs. Un homme est chargé de faire mouvoir la tête et les mâchoires, au moyen d'une gaule, et un autre, tenant entre ses mains un baril recouvert d'une peau d'âne tendue, traversée au milieu par une corde goudronnée, imite, en faisant glisser cette corde entre l'index et le pouce un mugissement assez pareil à ceux des bœufs. Au dehors un conducteur ou cornac, armé d'un long aiguillon, commande les évolutions à faire.

Numériser0010.jpg
(Mèze - Fête locale, le Boeuf, le comité en tournée de quête)

A un moment donné, sur un signal du conducteur, le bœuf se met à courir, et gare à qui se trouve sur son passage! Il est impitoyablement renversé, au grand contentement des spectateurs. Le bœuf est de toutes les fêtes publiques, comme il était autrefois des fêtes religieuses.

 

03/03/2008

Béziers - Le grand sculpteur INJALBERT

Artiste reconnu de son vivant, l'héraultais INJALBERT n'a pourtant pas eu la gloire posthume qu'il aurait mérité. Ses oeuvres d'une remarquable qualité ont pour la plupart traversé le siècle. On les retrouve à Montpellier, Béziers, Pézenas, mais aussi à Paris à Reims, Valence, etc... Un artiste régionnal dont les oeuvres méritent une plus grande attention.

Extrait d'un fascicule des années 1920

Jean Antoine INJALBERT, né en 1845 à Béziers, fut élève de l'école des Beaux-Arts de Paris. Il obtint le prix de Rome en 1874 avec une Douleur d'Orphée; il donna au salon de 1877 un grand bas-relief la Tentation; en 1878, il exposa un Christ en croix (musée de Reims). INJALBERT a le don de la vie, parfois exhubérante; une fougue qui approche souvent de la puissance. Ses marbres définitifs gardent l'accent d'une maquette emportée. Tel est surtout le Titan qui décore une grande fontaine de Béziers.

8cccd04456719f020a0195a7f106db42.jpg
(Béziers - Fontaine du Titan, vue d'en bas)

Pourtant, l'artiste sait parfois serrer les formes: son Hippomène (1886) au musée du Luxembourg est fin, nerveux et sobre. Citons l'Hérault, l'Orb, Le Lez pour le vestibule de la préfecture de Montpellier; les deux groupes d'Enfants aux lions pour la promenade du Peyrou, le fronton du théâtre de Montpellier.

4a5d0fd74a15469cc6e89bacbcb94a2e.jpg
(Montpellier - La place de la Comédie et le Théâtre)

Cette tendance au style décoratif le désignait pour l'exécution de monuments. De là les quatre figures féminines du Pont Mirabeau à Paris (1897), le monument de Molière à Pézenas (1897), le fronton du Petit Palais de l'exposition de 1900 qui groupe la Seine, Paris, les arts et les figures symboliques des deux mers, enfin le Monument aux morts dans le jardin des poètes à Béziers.

b2fd4dbe5efe28876f0102d8e383765a.jpg
(Béziers - Plateau des poètes et allée du lac)

 

17/09/2007

Olonzac - Dans les rues du village

Promenons-nous dans les rues d'Olonzac à la lecture des cartes postales de la petite Andrée qui vient de rentrer au village pour les vacances de Pâques. Peu de monde dans les rues de ce village tranquille de l'ouest bittérois. Ces 4 cartes sont numérotées parce que le texte au verso constitue une suite qui est restituée ici.

Olonzac, le 16 avril 1924

Ma petite Melanie,

Enfin, aujourd'hui, je me décide à entreprendre ma longue correspondance. Jusqu'à aujourd'hui, je n'avais pas eu encore le temps de faire cela, car avant d'avoir quelques visites, le temps passe et on n'a le temps de rien faire. J'espère que tu avais retrouvé avec plaisir toute la famille et en bonne santé.

medium_olonzac-03.jpg
(La promenade - Je passe par cette rue pour aller à la maison) 

Ton papa doit être maintenant complètement guéri ainsi que tes boutons. Ah, bien madeleine, tu dois être contente d'être à ton cher P... et je parie que tu ne voudrais plus retourner au lycée. S'il n'y avait que toi, cela irait mais tu n'es pas la seule, avec mon amie, nous faisons le couple pour cela. Je n'ai pas manqué le train à Cette, aussi, je suis arrivée à la maison à 7 h avec un peu de jour.

medium_olonzac-04.jpg
(Boulevard Victor HUGO - La plus belle maison d'Olonzac) 

Et toi, tu dois être aussi arrivée à 7 h (anciennes). Constance devait t'attendre avec impatience ainsi que ton papa. Maintenant, leur joie doit être complète de t'avoir parmi eux. Je t'envoie dans ma lettre un peu de mimosa du jardin, tu auras ainsi un petit souvenir d'Olonzac et je crois que cela te fera plaisir. Tu sais, ici, il ne fait pas très beau, il a plu un peu hier et ce matin le temps n'est pas très clair.

medium_olonzac-05.jpg
 (Mairie - Ecole des filles)

Les voeux n'ont pas fait leur effet et tu sais, nous les avions bien faits tout de même. Enfin, ce ne sera pas ça qui arrêtera la pluie, mais nous le faisions un peu pour nous amuser. Je vais te quitter en t'embrassant bien bien fort. Amitiés à ton papa et à ta soeurette.

Anaïs qui te souhaite de joyeuses Pâques.

medium_olonzac-02.jpg
(Le canal du Midi - C'est là où nous irons goûter pour le lundi de Pâques)