Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/08/2007

Danses traditionnelles - les treilles et le camel

Comme toute région, le Languedoc a ses traditions et ses coutumes. Malheureusement, l'afflux de population venant d'autres régions et l'évolution des cultures font que ces manifestations ne se rencontrent plus que lors de cérémonies exceptionnelles et dans quelques villages où l'on a su conserver la mémoire de ceux-ci. Profitez des festivités de l'été pour dénicher et découvrir ces quelques rares animations dans l'Hérault (Pézenas, Bessan, Roquebrun, Béziers, ...).

La danse des treilles

La danse des Treilles fète Bacchus en lui demandant de nous donner une bonne récolte vinicole. Parmi les plus spectaculaires, on citera aussi la buffatière (danse du soufflet). Certains villages célèbrent un animal totem: le Poulain de Pézenas, le Camel (Chameau) de Béziers, l’Ane de Gignac, le Boeuf de Mèze, le Loup de Loupian n'ont rien à envier à la Tarasque de Tarascon.

medium_pezenas-06.jpg
(Pesenas - La danse des Treilles)

Les treilles apparaissent à Pézenas en 1554, aux fêtes données en l'honneur du séjour de Charles IX. Les danseurs tiennent un cerceau recouvert de feuilles de vigne. Ils arpentent la rue à cloche-pied en suivant un sentier sinueux comme le ferait un serpent. Les couples se plient et se déplient, se roulent et se déroulent, s'entrelacent tandis que les instruments jouent cette chansonnette:
- Et Ortala, passe si tu veux passer
- Et passe sous les treilles
- Et Ortala, passe si tu veux passer
- Et passe de l'autre côté

 

Le Camel de Béziers
Plusieurs légendes tentent d'expliquer la raison de la vénération de cet animal totem de Béziers. D'après une vieille chronique romane, plusieurs grands missionnaires seraient venus d'Orient évangéliser notre région. A Béziers, Saint Aphrodise aurait été supplicié et un chameau qui lui aurait appartenu, aurait été remisé et soigné.

medium_camel.jpg
(Le Camel de Béziers - Sen Fosso)

Le chameau ne sort que lors des grandes cérémonies. c'est une machine en bois, comme la Tarasque de Tarascon, creuse et manoeuvrée intérieurement, escortée de servants vétus en arabes, conformément à la tradition et portant cette inscription: "Je renais de l'antiquité" et cette autre malicieuse: "S'en Fosso: Nous sommes nombreux".

Merci à Marc pour sa carte postale du Camel et retrouvez sur son site des explications et d'autres cartes des villages du bittérois.

http://www.sunnyfrance.net/histoiredebeziers/camel.htm