Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/11/2008

Pezenas - L'hôpital militaire en 1915

En cette veille de la commémoration du 90ème anniversaire de l'armistice, je tenais à rendre hommage aux jeunes soldats qui sont tombés pendant la Grande Guerre. Sur 6 hommes partis la fleur au fusil, 1 n'est pas revenu et deux autres sont revenus blessés, souvent gravement. Quant aux trois autres, ils sont revenus dans leur famille mais bien souvent meurtris dans leur tête. Après la guerre, ils ne parleront pas ou peu de ce qu'ils ont vécu. Par contre, leur correspondance écrite sur le front est arrivée jusqu'à nous. Pourra-t-on en dire autant de nos mails, sms, blogs et autres coups de téléphone, dans 100 ans ?

Comme beaucoup de villes, Pézenas possédait un hôpital militaire provisoire pour la convalescence des blessés les moins graves.

pezenas-08.jpg
(Pézenas - Pendant la Guerre, Hôpital auxiliaire n°15, croix rouge)

 

Lettre de poilus

Toulouse, 11 août 1914

Nous partirons jeudi ou vendredi au plus tard. Je crois pour Besançon, et puis par étape, nous marcherons sur l'est. Je suis brancardier. Je porte déjà mon brassard avec la croix rouge. Ce soir, avec le Major, nous avons préparé un tas de médicaments et beaucoup d'outils de charcuterie, scies, scalpels, bistouris. Je souhaite ne pas en faire connaissance plus amplement. Ici, nous ne pensons pas à la guerre, nous aurons le temps d'y penser quand nous y serons.

SM