Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/01/2010

Paris - Les inondations de janvier et février 1910

Excursion exceptionnelle en région parisienne pour commémorer les cent ans d'une inondation spectaculaire de la capitale. La Seine atteint un niveau jamais observé. Les multiples barrages érigés dans les rues ne serviront à rien car l'eau remonte par les canalisations, par le sol, et soulèvent les pavés, les souterrains s'effondrent. Autre conséquence, les ordures ne peuvent plus être emportées, alors elles sont jetées par dessus les ponts. L'activité économique est réduite au strict minimum.

Inquiets par de tels événements relatés par la presse, les gens du Midi réclament des nouvelles à leurs cousins partis pour la Capitale. Ces 6 cartes postales ont été envoyées le 10 février 1910 à une famille de l'Hérault.

paris-033.jpg
(La crue de la Seine, Janvier 1910 - Le port St Nicolas)

Paris, 10 février 1910
Chère cousin,
Le pont qui est sur la carte est celui que nous avons traversé en allant au Musée du Louvre. Au milieu et un peu à gauche, tu reconnaîtras les dômes du Grand et du Petit Palais.

paris-028.jpg
(La crue de la Seine, Janvier 1910 - Le pont de la Concorde)

paris-032.jpg
(La crue de la Seine, Janvier 1910 - Le pont et viaduc d'Auteuil, légende erronée: radeau Quai de Billy)

Les parisiens se débarrassent des ordures ménagères en les jettant dans la seine, par dessus les parapets des ponts.

paris-029.jpg
(Paris-Venise, inondations 1910 - Vue d'ensemble sur la place Lachambeaudie)

Amusements dans les rues de la Capitale. On fait contre mauvaise fortune, bon coeur.

paris-030.jpg
(Inondations de Janvier-Février 1910 - Rue de Charonne)

Paris, 10 février 1910
Chère cousine,
Merci beaucoup pour ta gentille lettre. Nous n'avons pas souffert de l'inondation. Je t'écrirai un de ces jours pour te donner quelques détails.
Amitiés à vous tous.

paris-031.jpg
(Inondations de Janvier-Février 1910 - Rue traversière)

Ce que l'on aperçoit sur le sol, ce sont les pavés soulevés par l'eau de la nappe qui remonte. Au fond, un homme monte une passerelle pour permettre aux riverans de circuler sans se mouiller.

 

 

02/02/2009

Aniane - Visite du président de la République en 1907

Ces notes et ces cartes postales m'ont été envoyées par Monique que je remercie sincèrement.

La commune d'Aniane compte en 1907, 2520 habitants. Elle se situe sur la rivière Corbières, à 1 km du fleuve Hérault. Le nom d'Aniane est connu pour les restes de son abbaye fondée au IXème siècle par St Benoît d'Aniane. Détruite puis rebâtie au 17 et 18ème siècle, elle fut transformée en maison de détention. L'église de l'abbaye est convertie en église paroissiale.

aniane-1.jpg
(Aniane - L'ancienne église d'Aniane)

L'année 1907, connue de sinistre mémoire comme celle de tous les maux (neige, manisfestations, inondations), n'épargne pas aniane. Le ruisseau des Corbières se transforme en torrent et ses eaux submergent le pont des Régagnas. Les dégats sont si considérables dans la région que le président de la république en personne, Armand FALLIERES, fait le déplacement. Il se rend à Aniane où il prononce un discours devant les habitants.

Aniane - visite du Président FALLIERES, 1907.jpg
(Aniane - Monsieur FALLIERES au balcon de l'Hôtel de Ville)

Cette inondation ne devait pas être la dernière. En octobre 1929, de nouvelles inondations encore plus importantes ont détruit cinq maisons dont la façade arrière est carrément tombée à l’eau. (Il s’agit des maisons situées le long de la rivière et que l’on peut voir à droite après le pont sur la carte « le pont de Régagnas ».)

Aniane - pont de Régagnas, collection Thérèse ROBERT.jpg
(Aniane - Le pont des Réguagnas)

Un nouveau pont a été construit par la suite, moins joli mais plus sûr. En 1960 le lit de la rivière a été aménagé et cimenté, ainsi lors de nouvelles crues l’eau s’évacue beaucoup plus rapidement.

09/06/2008

Saint-Chinian - Les orages

En cette période pluvio-orageuse, il est normal de rappeler la violence des épisodes que l'on nomme cévenols, des orages localisés et intenses qui ont plus habituellement lieu aux équinoxes de printemps et d'automne.

Extrait du recueil des travaux de l'Institut de Géographie Alpine, 1919

Les crues des rivières cévenoles atteignent des débits énormes avec une rapidité foudroyante. En quelques heures, elles parviennent à leur maximum puis elles s'affaissent et s'écoulent. Elles font souvent irruption dans le lit des rivières, à la manière d'un raz-de-marée...

d4c4894f3a5784ca972eb35b9971a580.jpg
(Saint-Chinian - La mairie)

Les désastres qui en résultent sont terribles. c'est un affluent de l'Orb, le Vernazobres, jusqu'alors considéré comme inoffensif, qui causa le plus terrible désastre dont on ait conservé le souvenir dans la région. pendant la nuit du 12 au 13 septembre 1875, il envahit la bourgade de St Chinian au milieu de laquelle il s'écoule, et s'éleva à une hauteur telle qu'il emporta une partie des maisons: 100 habitants furent noyés ou écrasés.

946e0ccd19a0338be93e059eaf937a8b.jpg
(Béziers - les inondations, maison détruite)