Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/03/2009

Agde - Le port de la ville noire

Agde, la ville noire, semble se plaindre de sa voisine, la ville de Sète qui lui fait ombrage dans son développement. Au 19ème siècle, le charbon est la matière première indispensable à l'industrie. Mais Agde n'a pas su profiter de l'exploitation des mines de houilles de Graissessac, c'est plutôt là, la cause de son déclin.

Extrait de l’ « Hérault historique illustré » de Albert et Paul FABRE, 1876.
Extrait d’une note manuscrite de Jules MAISTRE: La ville noire et la ville blanche.

Agde a été bâtie par le peuple le plus commerçant de l'Univers qui a laissé sur tous les bords de la mer intérieure de nombreuses traces de son passage et de sa civilisation, il faut donc croire que ce peuple avait compris, dès l'époque la plus éloignée, l'importance qu'elle prendrait un jour.

agde-04.jpg
(Agde - Hôtel de Ville, porte d'entrée)

Et cependant au lieu de prospérer, elle reste toujours stationnaire; sa population n'augmente pas, et ses murailles, malgré quelques rares exceptions, conservent toujours leur couleur noire.
Est-ce la poussière du charbon qui amène ce dernier résultat ?
Ou bien a-t-elle des usines assez nombreuses pour noircir ses rues et ses maisons, ainsi que cela a lieu dans tous les grands centres industriels d'Angleterre ?
Ni l'un ni l'autre.

agde-15.jpg
(Le grau d'Agde - Le pilotage)

Si vous interrogez les habitants sur le peu d'importance de leur ville et de leur port, ils vous diront:
« Ce qui nous nuit, c'est le port voisin qui n'est qu'à quelques kilomètres du nôtre »
et si, après avoir quitté cette ville, vous arrivez à cette dernière dont le voisinage parait si fatal à la première, et que vous vous étonniez de nouveau du peu d'importance qu'elle a, l'habitant de cette localité vous fera exactement la même réponse :
« C'est une ville voisine qui, mieux placée et plus favorisée que la nôtre, nous empêche de prospérer. »

agde-17.jpg
(Grau d'Agde - Le quai de l'Est)

Et cependant, cette réponse qui pouvait être vraie il y a quelques années, ne l'est plus aujourd'hui. La ville française a tout ce qu'il faut pour devenir un des ports les plus commerçants du monde. En effet, le pays où elle est bâtie est d'une fertilité extraordinaire, elle est près de la mer et à une faible distance des mines de houille. Agde n'avait qu'à exploiter ce produit, que par un avantage inappréciable, elle possède en abondance à quelques kilomètres de son port, mais elle n'a pas su profiter de sa situation toute exceptionnelle.

agde-14.jpg
(Agde - La gare)

Car rien ne manque: ni chemins de fer, ni usines; mais par une insouciance inconcevable, ni usines, ni lignes ferrées ne sont utilisées par le port de la ville noire. C'est ce qui fait qu'elle reste stationnaire. Le chemin de fer qui réunit les mines au port de mer étant fait dans de très mauvaises conditions et n’ayant qu’une voie, ne permet pas de transporter la houille à bas prix.

 

16/06/2008

Béziers - Le port neuf

Le canal et l'Orb sont deux cours navigables de Béziers. Les animations sont nombreuses sur les berges pour regarder les bateaux charger et décharger leurs cargaisons mais aussi le spectacle des joutes languedociennes, jeu local.

 

b4dd479af5fea4b1b03168c3021be312.jpg
(Béziers - Le nouveau port)

17 juillet 1902

Un mot pour te dire que je ne t'oublie pas. Nous nous sommes bien amusées pour le 14 juillet quoique ce ne soit pas notre fête.Vous aurez bientôt la sortie dans 6 jours mais malgré cela, tu m'enverras une carte. Je ne sors pas de toute la journée excepté le soir après souper. Il fait si chaud dans le jour mais aujourd'hui, le temps s'est un peu rafraîchi. Nous n'avons pas eu encore d'orage, et à Montpellier ?

A mardi de tes nouvelles
Clarence
368b2d399e9da9c90343986f157bf58a.jpg
(Béziers - Les joutes au Port Neuf, jeu local)

22 mai 1902

Un mot à la hâte pour te dire que je ne t'oublie pas. Hier, j'ai vu Brigite, elle va très bien. Le temps n'est pas beau, le vent souffle avec beaucoup de violence. On ne nous dirait pas à la fin mai. Présente mes respects à madame la Supérieure, à toutes ces dames. Rappelle-moi au bon souvenir de Zélie, Marguerite, Alphonsine et Gabrielle. gerde pour toi les meilleurs baisers de ton amie.

Clarence

7dfcf7ccffbc25d40bc3ca90ce010a41.jpg
(Béziers - Vue générale du Port Notre Dame)

 

 

14/01/2008

Cette - Port de commerce

Sète, premier port du Languedoc roussillon. Port de pèche mais aussi port de commerce, il accueille de nombreux bateaux et paquebots. 

 

Extrait d'une note de Jean PRATS, président de la chambre de commerce de Cette, vers 1920 

Cette n'est pas un grand port, mais il est un port moyen des plus importants, le second de la méditerrannée et avec des dépenses relativement faibles. Le jour viendra où il deviendra un port dont l'utilité sera plus grande encore.

Au pied de la colline de Saint-Clair, Cette est merveilleux de situation. Abrité par 3 ouvrages extérieurs : le môle Saint-Louis, la jetée de Frontignan, le brise-lames et ses prolongements dits: "Epi Dellon", il est accessible par n'importe quel temps et le vent du nord (le mistral) qui, à Marseille notamment, immobilise bien souvent les bateaux au large pendant plusieurs jours, n'a sur notre port aucune influence: pas de ressac à craindre; dès qu'ils ont franchi la rade, les navires y jouissent d'une absolue sécurité. 

Il peut recevoir facilement les navires calant jusqu'à 7 m 50 et même 8 m. dans ce dernier cas, il est prudent de les alléger dans la rade extérieure dont le chenal est entretenu à la cote 8. Leur longueur importe peu car il n'existe pas d'écluse.

5b5d8e857ac7cb354e80873a4ee13bca.jpg
(Cette, le phare Saint-Louis - au fond, la raffinerie de Frontignan) 

La manutention des matières dansgereuses, pétrole et essence, s'opère dans un bassin spécial d'une longueur de 150 m et séparé de l'avant-port par un barrage isolateur flottant. Les pétroles sont emmagasinés dans les réservoirs construits ad hoc, puis transportés par calands-citernes aux deux raffineries établies à Balaruc (Raffinerie du midi) et à Frontignan (Société industrielle) : un navire pétrolier de 7000 tonnes est vidé dans 4 jours.

Cette est plutôt un port d'importation que d'exportation : parmi les marchandises importées se trouvent en premier lieu les vins exotiques en provenance de l'Algérie, l'Espagne, la Grèce, l'Italie. On importe aussi en grande quantité, des bois merrains, pétrole, soufre, pyrites, phosphates, nitrates, charbons et bitumes. A noter également, l'importation de balles de peaux de moutons en provenance de l'Australie et de l'Amérique du Sud et à destination du centre de Mazamet.

ff10581df3b7d251855d9476f71d1382.jpg
(Cette - Station balnéaire, le port et la jetée) 

Comme exportation, on peut citer les vins fins produits à Cette, Frontignan, Mèze, les pétroles et les soufres raffinés, les superphosphates, les chaux et ciments, les bauxites. 

Constitué par le canal qui relie l'étang de Thau à la mer, le port de Cette est doté de magnifiques bassins et canaux bordés de quais fondés à des profondeurs variables. Tous ces quais comportent des terre-pleins suffisamment larges pour entreposer les marchandises. La manutention est d'autant plus aisée que le navire se place invariablement bord à quai; elle se fait directement de bateau à wagon ou inversement lorsque le navire est accosté à l'un des nobreux quais desservis par des voies ferrées raccordées soit à la gare PLM, soit à celle du Midi (Longueur totale des voies sur quais: 2000 mètres; longueur des quais fondés à 5 à 7 m: 5000 mètres).

ee0d9bd560cdeb654ef75ae7c2299f25.jpg
(Cette - le quai Vauban) 

L'outillage du port, en grande partie exploité par la chambre de commerce, comprend:
- 1° de nombreux engins de levage: grues fixes et àbras, dont une de 15 tonnes; grues mobiles à vapeur ou électrique montées sur rails et munies de bennes preneuses; grues à vapeur montées sur ponton;
- 2° un puissant bateau-pompe destiné au renflouement et à l'épuisement des navires et utilisé également pour l'extinction des incendies survenus à bord des navires ou dans les immeubles situés sur les bords des quais.

Aussitôt achevés, les travaux d'accès à l'étang et du creusement du chenal, les navires de gros tonnages pourront aisément gagner l'étang de Thau et amener à pied d'oeuvre, avec le minimum de frais, les matières nécessaires aux établissements indistriels installés à cet endroit. C'est dire l'avenir industriel de ce bassin.

Jean PRATS