Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/03/2016

Riols - L'école Saint-Benoît d'Ardouane

Elle a vu passer de nombreuses culottes courtes mais elle se trouve désormais bien seule, l'école de Saint-Benoît d'Ardouane. Comme c'est triste de voir un tel lieu pillé, ravagé, abandonné. Comme je l'ai découvert sur le  site internet suivant, http://www.saint-benoit-ardouane.fr/mapage2/index.html, cette école était encore en service il y a peu. Cependant, c'est un patrimoine en péril et il ne restera bientôt plus, si rien n'est fait, que le souvenir et les cartes postales envoyées par ses anciens élèves.

Riols-01.jpg
(Ardouane - Ecole libre Saint-Benoît, cour intérieure)
 
23 juin 1934
Mademoiselle,
Ainsi que je vous l'avais laissé entendre, je suis allé à Toulouse. ma première visite a été (.../illisible/...) puisque l'après midi, il est venu me rejoindre (.../illisible/...). Nous avons causé de vous. les chers petits Jean et Louis vont bien. Mes respectueux souvenirs à votre soeur, priez pour moi qui le fait pour vous. Humblement dévoué
L.G.
Riols-02.jpg
(Environs de l'école libre Saint-Benoît d'Ardouane - Source du Jaur à Saint-Pons)
 
Mademoiselle Georgette et chère amie.
Excusez-moi d'avoir tardé à répondre à votre aimable carte que vous avez bien voulu joindre dans la lettre de soeur Louise. Je vous remercie de vos bonnes nouvelles. Je suis heureux de vous savoir en bonne santé ainsi que votre famille. Moi, je vais assez bien, je me repose autant que je le peux. Aussi, je ne peux vous permettre quand je viendrai vous voir surtout avec ces grandes chaleurs.

27/04/2009

Saint-Gervais-sur-Mare - La légende de Saint Stapin

Extrait de Usages, coutumes et superstitions des habitants de la montagne noire, A de Chesnel, 1839

Un pauvre marchand de cages, cheminant un jour à travers une vaste fougeraie, y rencontre saint Stapin et lui demande l'aumône.

- Comment se fait-il, mon ami, lui dit le saint, que vous alliez quêtant ainsi, puisque vous avez un état ?

- Hélas ! Quelquefois je ne vends pas une seule cage dans le mois.

st-gervais-06.jpg
(Quai de St Gervais sur Mare)

Eh bien! Je vais faire entrer dans l'une de vos petites prisons un hôte qui vous dispensera désormais de mendier. Lorsque vous voudrez garnir votre table, vous n'aurez qu'à ouvrir la porte de la cage et dire: Petit bleu d'azur, fais ton service. Saint Stapin donne alors un coup de sifflet très-doux, et un charmant colibri, à plumes bleues et reflet argenté, vient s'installer dans l'enceinte d'osier. Le marchand baise les pieds de son bienfaiteur et s'empresse de rentrer au logis, où il a bientôt mis à l'épreuve le savoir-faire de son joli esclave. Petit bleu d'azur, fais ton service, et voilà un dîner splendidement dressé en moins d'une seconde. On doit penser si notre homme s'en donne à cœur joie! Il traite successivement tous ses voisins, toutes ses connaissances à dix lieues à la ronde.

st-gervais-07.jpg
(St Gervais/Mare - Maison du XVème siècle)

Le bruit de cet événement parvient jusqu'au seigneur de l'endroit. Il se fait amener son vassal et lui fait raconter comment il se trouve possesseur d'un oiseau aussi extraordinaire. Alors, désir irrésistible chez le châtelain de s'approprier ce trésor gastronomique. Il le témoigne avec impatience au marchand de cages, auquel il offre une métairie en échange de l'oiseau. Le vassal accepte le traité sans se faire prier, mais il impose cependant une condition particulière, qu'il dit tout bas à l'oreille de son seigneur. Cette condition n'est rien moins que de remplacer son maître, pendant une nuit, auprès de la châtelaine. Le mari, plus embarrassé que courroucé, se décide toutefois à en parler à sa femme. Celle-ci se récrie d'abord, c'est le moins qu'elle puisse faire; elle a même des frémissements et on la voit rougir; mais à quoi n'est-on pas capable de se résigner pour obtenir un oiseau merveilleux !... On capitule donc. Le notaire passe l'acte (pour la seule métairie, s'entend !), et le lendemain matin, en sortant du gynécée de la châtelaine, le marchand livre loyalement la cage et l'oiseau à son seigneur.

st-gervais-14.jpg
(Vue de St Gervais/Mare - Ruines de St Pierre de Neyran)

Ce dernier ne manque pas de convier avec pompe les barons de la contrée, pour les faire assister à l'inauguration de son nouveau maître d’hôtel. On place dans la salle à manger la plus grande table qu'il y ait dans le château, et lorsque tous les invités sont présents, l'amphitryon, prenant la cage d'un air radieux, ouvre la porte et dit: Petit bleu d'azur, fais ton service. Petit bleu d'azur s'élance dans la salle mais, au lieu d'aller et venir comme de coutume, en voltigeant, il se pose d'abord sur l'épaule du châtelain, où il se métamorphose en un gros vilain oiseau de couleur grise et, après avoir répété sept fois, Coucou! Il s'envole par la fenêtre et disparaît dans les airs, laissant toute la compagnie dans la plus grande stupéfaction.

17/11/2008

Saint-Gervais-sur-Mare - Les croyances de la montagne noire (1)

Il existe aux confins du département de l'Hérault, dans les montagnes qui séparent ce département de l'Aude et du Tarn, une région montagneuse que l'on nomme "Montagne Noire" d'un côté, Sommail, Espinouse ou monts de Lacaune de l'autre côté. Cette région contraste avec la plaine du littoral non seulement par son relief mais aussi par ses habitants. Loin des grandes voies de communication, ils perpétuent des traditions et des coutumes parfois millénaires dont certaines sont directement issues de croyances Grecques ou Romaines.

Extrait de Usages, coutumes et superstitions des habitants de la montagne noire, A de Chesnel, 1839

Naissance:
- On ne porte jamais à l'église un nouveau né par le chemin qu'on suivrait s'il fallait y conduire un mort.

- On ne coupe pas les ongles des petits enfants qui sont encore allaités, parce qu'on pense que cette opération ferait naître en eux un penchant décidé pour le vol.

st-gervais-19.jpg
(Vue d'ensemble de Saint-Gervais-sur-Mare)

Mariage:

- Le mois de mai est, dans la montagne noire, un mois tout à fait réprouvé par les jeunes filles qui sont fiancées, et elles disent ingénument à ce sujet qu'il n'est pas convenable de se marier à une époque où les ânes sont amoureux.

- Si l'on veut avoir des enfants, il ne faut pas non plus se marier un vendredi.

- La cérémonie antique de placer un joug sur le cou de ceux qui se fiançaient et d'où le mariage a pris le nom latin de conjugium se perpétue dans quelques communes de la montagne, le jour des noces.

- Quand un veuf se remarie, non seulement il a à subir un charivari comme cela se pratique dans d'autres pays, mais encore, on le fait courir sur un âne et on le force à entrer ensuite dans une cage à poules où on lui fait boire du vin dans une corne, vase qui passant de mains en mains, ne lui arrive qu'après avoir été grandement souillé.

st-gervais-21.jpg
(Vue de St-Gervais/Mare - Fontaine de la place)

Enterrement:

- Au repas des funérailles, qu'on trouve plus ou moins consacré dans tous les temps et chez tous les peuples, il est de rigueur de servir un plat de haricots. Dans certaines communes, on ne doit pas trinquer à ce festin.

- Lorsqu'une famille vient de perdre un de ses membres, on coupe immédiatement toutes les fleurs qui se trouvent dans le jardin, et on n'en laisse plus épanouir aucune tant que dure le deuil. Cette coutume touchante existait déjà chez les Grecs.