Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/12/2007

Lamalou-les-bains - Une grande station thermale

Le village de Lamalou s'est développé autour de ses thermes. Déjà très à la mode au début du siècle, la ville connaîtra une forte affluence après la première guerre mondiale. En effet, un nombre important de blessés locomoteurs viendront se faire soigner à lamalou.

 

Extrait du guide JOANNE, Hachette, avant 1920

Le village de Lamalou, 939 habitants, est bâti tout en longueur sur la rive droite du Bitoutet, un affluent de l'Orb. Trois groupes d'habitations s'échelonnent sur 2 kilomètres, le long du vallon: Lamalou-le-Bas, Lamalou-le-Centre et Lamalou-le-Haut. La division, jadis très marquée, l'est beaucoup moins aujourd'hui.
17b270a46aa22b89da724df0d95f5f43.jpg
(Lamalou-le-Bas - Grand établissement thermal) 

L'établissement thermal de Lamalou-le-Bas, ou l'ancien, adossé au coteau de l'Usclade, est alimenté par une source ancienne et par 23 nouvelles. La température du griffon de la buvette est 51°. Au-dessus des thermes, sur un coteau, s'étend un beau parc de 15 hectares, la vue y est splendide. On y trouve une vacherie modèle.

692497bbe7607e9da1a7c0036f683f1c.jpg
(Lamalou-les-Bains - Source de l'Usclade) 

L'établissement thermal et hydrothérapique de lamalou-le-Centre, inauguré en 1892, situé au milieu d'un beau parc est alimenté par des sources tempérées: Capus, très ferrugineuse; Bourges, alcaline et gazeuse; la Source Nouvelle, riche en fer et lithinée; Marie, plus alcaline et gazeuse.

d10588b365d461a6794380b0d10abe47.jpg
(Lamalou-les-Bains - Source Capus) 

On accède à l'établissement de Lamalou-le Haut, par un chemin rapide taillé dans la roche schisteuse. Il est alimenté par un puits artésien profond de 115 m. Les buvettes sont les sources du Petit-Vichy, celle de Moïse qui combattent la goutte et la gravelle; la source de la Mine, très riche en carbonate de fer.

ec150c712dec4cd4bf9d010d9807b41e.jpg
(Lamalou - Usclade, le vaporarium) 

L'indication qui a fait à Lamalou sa réputation est l'ataxie locomotrice et, généralement, toutes les névropathies et les maladies de la moelle épinière. Depuis les expériences concluantes du docteur Charcot, les ataxiques y viennent du monde entier. Beaucoup passent à Lamalou six mois de l'année.